surdite due a l'age presbyacousie

La surdité due à l’âge : la presbyacousie

Quelles sont les causes et les conséquences de la surdité due à l’âge ? Quels sont les facteurs aggravants ? Quelles sont les solutions ?

 

Définition de la surdité due à l’âge : presbyacousie

La presbyacousie est une perte d’audition progressive neurosensorielle symétrique qui affecte préférentiellement les fréquences aigües. La personne comprend moins bien la parole surtout en présence de bruit compétitif. Elle apparait à partir de 50 ans environ et avance progressivement avec l’âge. 2/3 des personnes de plus de 65 ans seraient touchées et 1/2 des personnes de plus de 75 ans.

 

Interview de Claudia Côté (Audiologiste à l’IRDPQ de Québec) expliquant la presbyacousie. Merci Claudia 🙂

source : https://www.youtube.com/watch?v=i29NAv-voOA

 

Causes de la presbyacousie :

L’Homme est capable théoriquement les sons allant de 20 à 20 000 Hz. A partir de 50 ans, il est rare de trouver des personnes entendant très bien les fréquences au delà de 8000 Hz. La presbyacousie diminue l’audition des fréquences aigües. Elle serait due à un problème dans l’organe de Corti qui affecterait les cellules ciliées internes ou externes, la membrane basilaire, la strie vasculaire et/ou une dégénérescence du ganglion spiral.

surdite due a l'age audiogramme

source : https://www.laboratoires-unisson.com/faq/audition/qu-est-ce-que-la-presbyacousie.html

 

Conséquences sociales de la presbyacousie :

La surdité due à l’âge apparait insidieusement d’année en année sans que la personne ne s’en aperçoive. C’est souvent l’entourage qui alerte la personne en lui faisant remarquer qu’elle fait beaucoup trop répéter et qu’elle met le volume de sa télévision trop fort. La surdité due à l’âge est symétrique et la personne n’aura plus aucun point de repère pour savoir si sa condition audiologique est correcte. La personne peut atteindre une surdité sévère sans demander de l’aide. De nombreux impacts se font ressentir sur le quotidien.

D’année en année, les conversations sont de plus en plus difficiles. Pour ne pas faire répéter sans cesse, la personne adopte une position de retrait des conversations, ne pose plus de questions et n’ose plus déranger. La personne perd le goût d’écouter la musique, de sortir au restaurant, d’avoir des conversations en famille, de téléphoner et de regarder la télévision.

L’isolement social est marqué par une incapacité à entretenir des conversations à plusieurs. Le bruit est un facteur aggravant des difficultés à comprendre la parole. Souvent les personnes expriment qu’elles ne comprennent rien dès que l’environnement sonore n’est pas calme. La parole parait déformée tandis que la personne semble trouve le son assez fort pour elle. ”J’entends mais je ne comprends pas ”.

Comme la personne n’entend pas bien non plus sa propre voix, il arrive parfois qu’elle augmente le son de sa propre voix pour bien s’entendre.

Quels sont les facteurs aggravants ?

Plusieurs facteurs aggravants peuvent augmenter la surdité due à l’âge :

  • les pathologies cardio-vasculaires et pulmonaires
  • les problèmes néphrétiques
  • le diabète, le cholestérol
  • les médicaments ototoxiques (chimiothérapie, quinine contre le palludisme, antibiotiques aminoglycosides, …)
  • l’exposition au bruit chronique (travail dans le bruit) ou accidentelle (explosion, pétard)
  • les maladies de l’oreille (cholestéatome, maladie de Ménière, otosclérose, otites chroniques…)

 

Quelles sont les solutions pour mieux entendre ?

La meilleure solution est de faire régulièrement un dépistage auditif. Idéalement environ tous les ans pour surveiller que l’audition ne baisse pas trop. Pour les personnes ayant déjà l’assurance d’avoir une perte auditive, il est préférable de passer un test en Audiologie plus complet. L’audiologiste évaluera le degré, le type de perte auditive et fera ses recommandations. Un suivi en ORL peut être demandé si une pathologie de l’oreille est suspectée.

On comprend que la santé globale joue un rôle dans la progression de la presbyacousie.

 

Mieux entendre les conversations :

La surdité due à l’âge est irréversible et ne fait que s’aggraver avec l’âge. De plus, le manque de stimulation des cellules neuro-sensorielles favorise leur déclin et celui du nerf auditif. La personne n’aura que de meilleurs résultats en se faisant appareiller plus tôt. Il ne sert à rien d’attendre plus longtemps pour trouver une solution. En général, quand l’entourage remarque un problème auditif, il est suffisamment avancé pour devoir y remédier avec des prothèses auditives (environ 30 dB de perte auditive bilatéralement).

surdite due a l'age

 

Mieux entendre la télévision :

Si vous souhaitez commencer par mieux entendre la télévision, il existe de nombreux systèmes d’écouteurs TV sans fil adaptés aux malentendants. Visitez le site de quelques fournisseurs :

Source : Sennheiser