comment savoir si besoin appareil auditif

Comment savoir si j’ai besoin d’appareils auditifs?

Il est normal de se demander quel est le bon moment pour se décider à porter des appareils auditifs. Doit-on se précipiter chez l’audioprothésiste dès l’annonce d’une petite perte dans les fréquences aigües ? ou doit-on attendre de faire répéter un mot sur deux pour se décider ? Quel est le prix d’un appareil auditif ? toutes ces questions restées sans réponse avant de consulter un professionnel.

Après 20 années d’expérience dans ce domaine, je pense que chaque personne est vraiment différente. Tout dépend de votre personnalité et de votre cadre de vie.

Quel est votre niveau d’activité?

On comprendra facilement qu’une personne très active, entourée de sa famille et d’amis entretient plus de conversations, qu’une personne sédentaire et  vivant seule par exemple. Donc les besoins ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Plus on est actif, plus on veut garder une bonne audition, plus on ira chercher tôt des appareils auditifs pour une surdité même légère.

Si on choisit de porter des appareils pour garder une belle relation et communication avec les autres, d’autres personnes le font aussi par besoin de rester fonctionnel à 100 %. Savoir qu’ils ne bénéficient pas d’une belle qualité sonore est suffisant pour vouloir corriger le problème et retrouver par exemple le plaisir d’écouter de la musique ou les oiseaux au printemps. Ces personnes là n’attendront pas d’avoir une surdité sévère pour réagir eux non plus.

Comment qualifiez-vous votre perte d’audition?

Une surdité soudaine suite à un traumatisme sonore ou une maladie de l’oreille est un vrai choc psychologique. Quand l’audition baisse brutalement, la personne doit faire son deuil bien sûr de sa bonne oreille, mais elle cherchera assez vite à retrouver la qualité auditive à laquelle elle était habituée. Elle ira donc chercher assez vite un appareil auditif pour corriger la situation.

NB : Rappelons que les travailleurs ayant été exposés au bruit pendant leur travail ont droit à des appareils auditifs défrayés par le gouvernement (consultez les conditions de la CNESST). Ils doivent simplement se rendre chez l’audiologiste pour démarrer le processus de prise en charge.

Pour les personnes qui perdent l’audition très lentement avec l’âge, la surdité s’installe souvent insidieusement, c’est à dire que la personne ne s’en rend pas compte par elle même.

J’ai vu arriver des dizaines de personnes dans mon bureau avec une surdité sévère, qui pensait avoir une audition normale. Bien sûr, elles lisaient quasiment chaque mot sur les lèvres et faisaient répéter très souvent. Mais dans leur esprit, c’était normal.

Évidemment ces cas là sont des cas limites et il ne faut pas se rendre jusque là… Mais le meilleur moyen de ne pas s’y rendre, c’est de faire confiance à votre entourage …Il est certain que si vous faites répéter votre famille ou vos amis, ils ne tarderont pas à vous  demander d’aller consulter pour vos oreilles.

Un dépistage auditif gratuit est possible en clinique. Prenez rendez-vous 418 476 1455.

La décision finale de porter des appareils auditifs vous revient

Aller chez un audioprothésiste permet de prendre des informations sur les nouvelles technologies, d’être rassuré pour le côté esthétique et de commencer à y réfléchir. Les professionnels sont là pour vous montrer les modèles, les technologies et faire le bon choix pour vous.

En général, les personnes de votre entourage sont contents de votre décision de porter des appareils. Ils savent que c’est un effort de votre part et que vous le faites en partie par générosité pour eux. Je pense que votre décision est clairement prise quand vous avez la sensation de le faire aussi pour VOUS.