prix appareil auditif

Quel est le prix d’un appareil auditif ?

Vous êtes à la recherche d’une prothèse auditive performante, discrète avec un prix raisonnable. Mais vous ne savez pas quelle est la différence entre une paire d’appareils auditifs à 3000 $ ou 7000$. Cet article vous explique les facteurs qui affectent le prix des appareils auditifs.

Peut-on avoir un appareil auditif discret à prix compétitif ?

En fait, le prix des appareils n’a rien à voir avec la taille, la forme ni la puissance. Attention, la puissance ne veut pas dire la performance, mais le gain d’amplification dont vous avez besoin, en fonction de votre degré de perte auditive.

Lorsque vous devez choisir un appareil auditif, ne faites si possible aucun compromis sur la puissance dont vous avez besoin, quitte à ce que votre appareil soit un peu moins discret. Sinon la performance sera diminué dès le départ et réduira encore si votre audition baisse avec l’âge. N’oubliez pas que votre appareil auditif doit durer environ cinq ou six ans, et votre surdité peut évoluer pendant ce temps-là.

Demandez à votre audioprothésiste s’il juge que la puissance de réserve dans votre appareil auditif sera suffisante en cas de baisse d’audition. C’est un bon moyen d’éviter des mauvaises surprises avec le temps.

Les grosses prothèses sont-elles plus anciennes et moins performantes ?

Quand on pense aux anciens appareils auditifs, on pense inévitablement aux gros contours derrière l’oreille. Si vous vous promenez dans le Vieux Québec, vous risquez d’en voir derrière quelques pavillons d’oreille. Ne vous y trompez pas. Ces appareils ne datent pas du siècle dernier…

Les gros contours derrière l’oreille peuvent être dotés de la dernière technologie numérique, et être plus performants que les appareils auditifs ultra miniaturisés. Les gros contours doivent leur taille à leur puissance (en décibels) : un haut parleur très puissant et une grosse pile pour l’alimenter. Ils sont portés par des personnes avec des surdités sévères ou profondes. Il peut s’agir d’appareils haut de gamme comme de base. Rien à voir avec leur taille.

Demandez à votre audioprothésiste si un appareil auditif plus gros serait plus performant pour vous, cette question est très intéressante et suscitera sans doute un débat inattendu pour votre professionnel 🙂

Le prix des appareils auditifs invisibles est-il plus élevé ?

Les appareils invisibles au fond du conduit auditif ne sont pas plus chers que les gros contours derrière l’oreille. Si vous voulez bénéficier de cette technologie, c’est plutôt votre morphologie et votre niveau d’audition qui seront les facteurs déterminants. Pour pouvoir porter un appareil invisible au fond du conduit auditif, il faut que votre conduit soit assez large et profond, et que votre baisse d’audition ne dépasse pas 60 dB dans les aigus.

Demandez à votre audioprothésiste de mesurer si votre conduit auditif est assez large pour le contenir et à quel niveau de discrétion peut-on s’attendre. Peut-il être encore augmenter en amplification si votre audition venait à baisser ? Un ajustement de votre appareil auditif sera-t-il encore possible ?

Une nouvelle technologie aux deux ans : dois-je attendre encore ?

Le prix des appareils auditifs dépend uniquement de la performance de l’amplificateur numérique intégré dans la prothèse (le processeur ou la puce numérique). Je vous conseille d’opter toujours pour la dernière puce numérique sortie sur le marché.

La recherche et développement avance vite dans le domaine et tous les 2 ans environ, les fabricants inventent une nouvelle technologie numérique. Demandez à votre audioprothésiste la date de sortie sur le marché de la puce numérique contenue dans votre appareil. Vérifiez sur le site internet du fabricant qu’il s’agit bien de la dernière technologie.

Quand un appareil auditif sort sur le marché mondial, il est disponible aussi au Québec, nous n’avons aucun retard par rapport au reste du monde. Si la puce numérique date de plus de deux ans, normalement le prix devrait être plus faible. C’est parfois un moyen d’acheter un produit à plus bas prix, c’est à réfléchir.

Si vous êtes décidé à porter des appareils auditifs, ne regrettez pas de ne pas avoir attendu la prochaine technologie 🙂 Tout évolue en permanence, jetez-vous à l’eau quand vous sentez que c’est le bon moment pour VOUS.

Suis-je obligé de prendre un appareil auditif dispendieux pour être satisfait ?

Cette question est très intéressante. Le choix de la puissance de votre appareil auditif et la façon dont il est ajusté à votre oreille sont à mon avis le facteur déterminant dans votre satisfaction, bien au delà du prix payé. Dans des conditions optimales d’ajustements, oui… alors il reste la performance.

Votre audioprothésiste aura beau modifier les ajustements dans tous les sens, la qualité de la voix et des réducteurs de bruit dépend bien du prix des prothèses. Puisque les appareils évoluent tous les 2 ans, ce sont ces progrès et évolutions qui ont le plus d’impact sur les prix des appareils. N’oublions pas que vous allez porter vos appareils auditifs 14 heures par jour, 7 jours sur 7. Dites bien à votre audioprothésiste vos objectifs, les résultats auxquels vous vous attendez, et demandez lui de vous conseiller sur un modèle.

Si vous avez déjà portés des appareils auditifs et que vous voulez un nouveau kit, dites bien les problèmes auxquels vous voulez remédier. Précisez vos attentes et demandez quel est le modèle qui au minima répond à vos attentes. Demandez-lui si vous pourriez éliminer certaines options qui ne vous servent pas, pour diminuer la facture. Exemple, Si vous ne souhaitez pas de connexion bluetooth, vous pouvez opter pour un kit plus simple sans accessoire.

En résumé…

Bien que le coût de vos prothèses auditives comptent dans votre satisfaction globale, la relation de confiance que vous avez avec votre audioprothésiste est la clé du succès:

  • Profitez de vos rendez-vous pour expliquer à votre audioprothésiste les situations de la vie où vous avez des difficultés.
  • Posez lui des questions sur les objectifs atteignables avec les appareils auditifs choisis.
  • Notez sur une feuille les objectifs que vous vous étiez fixés, et analysez si votre nouveau kit répond à vos attentes.
  • Demandez à votre audioprothésiste de résoudre vos petites insatisfactions.Les rendez-vous post-appareillage servent à cela.
  • Prenez le premier mois pour tout analyser. Soyez patient, vos oreilles sont en adaptation, vos sensations seront exacerbées en début d’appareillage.

Au bout d’un mois, vous devriez atteindre un certain plateau. C’est le bon moment pour prendre votre décision. Parlez-en à votre audioprothésiste.