fbpx

Peut-on enlever soi-même un bouchon d’oreille ?

La présence d’un bouchon d’oreille passe parfois inaperçue pendant des mois. Ce n’est que lorsqu’il devient complètement obstruant que l’audition vient à baisser. On cherche alors le meilleur moyen de l’enlever. Soi-même c’est vraiment difficile.

Les mauvaises idées pour enlever un bouchon d’oreille :

  • Je vous déconseille les systèmes de bougies qui ont à mon sens aucune efficacité.
  • Je vous déconseille d’utiliser par vous mêmes pince à épiler et tout autre objet contandant
  • ne pas aller profondément dans le conduit pour essayer d’extraire vous-mêmes : le tympan est très fragile
  • le Qtips (cure oreille) est bon pour les personnes ayant un conduit beaucoup plus large que le diamètre du Qtips. Si vous sentez que le Qtips est à peine moins large que votre conduit, il ne fera que repousser la cire au fond du conduit auditif.
  • Il existe des stylos lumineux munis d’une caméra vendues pas trop cher sur amazon, mais c’est encore une prouesse de se le faire soi-même. Franchement, c’est tellement risqué que je vous le déconseille.

Les bonnes idées pour enlever un bouchon d’oreille :

  • je vous conseille de mettre volontairement de l’eau dans votre conduit auditif quand vous êtes sous la douche. Prenez soin de bien vous sécher les oreilles à la sortie de la douche.
  • Utiliser de temps en temps un produit dissolvant les bouchons de cérumen est très efficace aussi
  • prendre un Qtips ne pose pas de problème si votre conduit auditif est beaucoup plus large que le Qtips lui-même.

 

Quelle est la cause des bouchons d’oreille ?

La peau conduit auditif présente naturellement des glandes cerumineuses qui sécrètent du sébum appelé cerumen. On ne connait pas bien encore la fonction du cerumen, mais il est a une certaine fonction anti-bacterienne, et antimycosique. L’évacuation est habituellement naturelle car la peau du conduit auditif le renvoie à l’extérieur comme sur un tapis roulant. L’accumulation exagérée de cerumen dans l’oreille peut être due à une surproduction de cerumen, par des glandes cerumineuses, ce qui pourrait être hormonal. Ou bien l’excès de cerumen peut être du à une mauvaise évacuation : conduit trop rétréci, trop tortueux, présence de poils…

Comment savoir que l’on a un bouchon dans l’oreille ?

Malheureusement le bouchon de cerumen se forme progressivement et la personne ne s’aperçoit souvent de rien. La plupart des gens ayant un bouchon d’oreille ne le sente pas, aussi gros soit-il. Les seuls symptômes pouvant les faire consulter sont :

  • douleur : le bouchon touche en arrière le tympan
  • baisse d’audition : le bouchon est complètement obstruant et donne une perte auditive
  • acouphènes : en cas d’obstruction totale ou de proximité avec le tympan
  • démangeaisons : peau du conduit irritée par la présence du bouchon, déplacement léger dans l’oreille

 

Qui consulter pour enlever un bouchon dans l’oreille ?

4 professionnels de la santé peuvent enlever les bouchons de cerumen au Québec.

  • certaines infirmières
  • certains médecins de famille
  • certains audioprothésistes ou audiologistes
  • tous les médecins ORL

Quelles sont les techniques utilisées pour enlever un bouchon de cerumen des oreilles?

  • le jet d’eau :

Les infirmières utilisent souvent cette technique. On injecte 500 ml d’eau sous pression avec un pistolet dans l’oreille pour faire sortir le bouchon de cerumen.

https://www.youtube.com/watch?v=tlRM26zW_oo

  • l’aspiration :

Les médecins ORL pratiquent cette technique avec un micro aspirateur sous microscope ou lunettes grossissante. Ceci permet d’aspirer le cerumen de façon précise et sans danger.

  • l’extraction manuelle :

Les audioprothésistes utilisent souvent une curette lumineuse.  Le cerumen est retiré du conduit auditif progressivement. C’est indolore et sans danger pour le tympan.

  • Produit dissolvant :

Certains produits ceruminolytiques, souvent à base de peroxyde sont vendus dans les pharmacies et chez les audioprothésistes. Ils aident à dissoudre le bouchon. On compte ensuite sur l’extraction naturelle pour qu’il s’en aille de lui même progressivement.